10/12/2017

Résistance en Palestine : Poursuivre le chemin de la libération N° 1 - décembre 2017



« Quiconque abandonne la résistance et l’Intifada est considéré comme mort, dans tous les sens du terme » (Mohammad al-Hindi, membre de la direction du Mouvement du Jihad islamique en Palestine)

La décision du président américain Trump d’offrir la ville arabo-musulmane d’Al-Quds à l’ennemi sioniste rappelle, cent ans plus tard, la promesse faite par l’anglais Balfour d’offrir la Palestine au mouvement sioniste. Tous les deux, symboles de l’arrogance impérialiste à cause de leur supériorité militaire, ont offert ce qu’ils ne possédaient pas à ceux qui ne le méritaient pas. 

12/11/2017

Intifada al-Quds en Palestine : Poursuivre le chemin de la libération N° 21 - Novembre 2017



funérailles à Gaza des martyrs du tunnel de la liberté

« J’ai éduqué mon fils Muhammad pendant 22 ans, et aujourd’hui, par son martyre, il m’éduque 100 ans dans la voie du combat et de la résistance » (le père du martyr Mohammad Bhissi, tombé le 30/10 dans le tunnel de la liberté à Khan Younes).

Deux ans après le déclenchement de l’Intifada al-Quds, en octobre 2015, les dirigeants sionistes reconnaissent leur échec à l’étouffer, malgré leur politique répressive et criminelle. Les opérations de la résistance frappent là où les résistants le peuvent. 

26/09/2017

Intifada al-Quds en Palestine : Poursuivre le chemin de la libération N° 20 – septembre 2017





"Mourabitat" de la mosquée al-Aqsa

« Les Arabes sont privés de l’honneur de la défense d’Al-Aqsa. Nous, les maqdissis et les Palestiniens de l’intérieur (48), nous assumons cette responsabilité. La présence du danger m’encourage et ne me fait pas peur. Je pense que les colons tiennent compte de notre présence et ont peur lorsque nous les suivons » (Une gardienne de la mosquée al-Aqsa).

Presque deux ans après son déclenchement, l’Intifada al-Quds ne cesse d’inquiéter les dirigeants de l’état sioniste. Les récents rapports sur les mesures répressives de l’armée d’occupation de la Palestine montrent l’inquiétude croissante des colons et de leurs dirigeants, face à un phénomène qu’ils ne peuvent éradiquer, malgré les rafles nocturnes et diurnes, visant essentiellement les jeunes Palestiniens.

30/08/2017

Intifada al-Quds en Palestine : Poursuivre le chemin de la libération N° 19 - Août 2017


Les Palestiniens fêtent leur victoire dans la mosquée al-Aqsa

« Israël va-t-il demeurer deux perpétuités et 40 ans ? C’est leur rêve, mais ils (les « Israéliens ») ne resteront pas ici. Mohammad sera bientôt libéré et nous reviendra prochainement » (la mère du prisonnier Muhammad Abu Shahine, 29 ans, condamné pour avoir résisté à l’occupation en tuant un colon en juillet 2015).
La résistance aux sionistes se poursuit sans relâche dans la ville d’al-Quds et les autres territoires occupés, placés sous administration de l’Autorité palestinienne issue des accords d’Oslo, ou directement gérés par les sionistes. 

24/05/2017

Liberté et dignité : Chronique de la grève de la faim des prisonniers palestiniens (10 -24 mai 2017)



La grève de la faim des prisonniers palestiniens se poursuit, et les martyrs parmi les Palestiniens solidaires de cette lutte, tombent, exécutés de sang-froid par les colons et soldats sionistes. Avec la poursuite et l’extension de la lutte des prisonniers, l’intifada reprend de plus belle, non seulement dans les territoires occupés en 67 (Cisjordanie et Gaza), mais également dans ceux occupés en 48, avec un mouvement qui dépasse la solidarité avec les prisonniers pour inclure la lutte pour les droits palestiniens, contre les démolitions de maisons et de villages, contre la judaïsation de la terre et des lieux, contre la sainte alliance entre les monarchies du Golfe et l’entité coloniale, avec la visite du président américain Donald Trump, dans la région. 

16/05/2017

Nous demeurons accrochés au choix de «la libération totale», quels qu’en soient le prix et les sacrifices



"Aujourd’hui, c’est le jour de la grande commémoration, la commémoration de la douloureuse Nakba de la Palestine, en 1948. La commémoration du plus grand crime de pillage armé et d’épuration ethnique dans l’histoire de l’humanité, lorsque la terre de la Palestine fut conquise, et que son peuple authentique et ses ayants-droit furent tués, terrorisés et expulsés"


10/05/2017

Liberté et dignité : chronique de la grève de la faim des prisonniers palestiniens




Depuis le 17 avril 2017, les prisonniers palestiniens détenus dans les prisons sionistes ont entamé une grève de la faim illimitée, pour réclamer l’amélioration des conditions de détention, qui se sont dramatiquement détériorées depuis la dernière lutte collective des prisonniers, en avril 2012. La répression des prisonniers et la suppression de leurs droits humains les plus élémentaires, comme leur dignité et celle de leurs familles lors des visites, leur droit à l’enseignement et à la santé font partie des nombreuses revendications du mouvement des prisonniers.